Warning: Use of undefined constant ELEMENTOR_ASSETS_URL - assumed 'ELEMENTOR_ASSETS_URL' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/17/d786721784/htdocs/app818447431/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Enqueue.php on line 81

Warning: Use of undefined constant ELEMENTOR_ASSETS_URL - assumed 'ELEMENTOR_ASSETS_URL' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/17/d786721784/htdocs/app818447431/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Enqueue.php on line 88

Warning: Use of undefined constant ELEMENTOR_ASSETS_URL - assumed 'ELEMENTOR_ASSETS_URL' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/17/d786721784/htdocs/app818447431/wp-content/plugins/essential-addons-for-elementor-lite/includes/Traits/Enqueue.php on line 95
Les deux sages - Blog Le Chant de l'Univers - Histoires inspirantes
le chant de l'univers - les deux sages

En Inde, il y a bien longtemps vécu deux hommes sages : Vasishtha et Viswamitra. Chacun d’eux avait accompli d’intenses pratiques spirituelles pendant des dizaines d’années et avait acquis une grande force spirituelle. Mais les gens montraient toujours plus de respect à Vasishtha et l’honoraient du titre de Brahmarshi – appellation réservée aux saints ayant atteint le stade le plus élevé de la vie spirituelle : la réalisation du Soi. Quant à Viswamitra, les gens le respectaient et le craignaient également. Il pouvait se montrer colérique et maudire ceux qui lui déplaisaient… Les gens l’appelaient Rajarshi – le roi des sages.

Viswamitra remarqua alors cette différence et en fut contrarié. Il décida de porter l’affaire devant le seigneur Brahma, le Créateur de l’Univers.

Arrivé à la demeure de Brahma, Viswamitra lui demanda : « Pourquoi appelle-t-on Vasishtha, Brahmarshi, tandis que moi l’on m’appelle Rajarshi ? Lui serais-je inférieur ? N’avons-nous pas accompli les mêmes pratiques ? »

Brahma, mal à l’aise, ne savait pas comment lui répondre. Il savait que si Viswamitra était mécontent, il n’hésiterait pas à le maudire. Il lui dit ainsi : « Je ne sais vraiment pas pourquoi. Tu devrais demander au seigneur Shiva, je suis sûr qu’il saura te répondre. »

Viswamitra se rendit alors chez Shiva, le Dieu de la destruction et lui posa la même question. Ce dernier, connaissant également le caractère colérique du Rajarshi, feignit d’ignorer la réponse et le renvoya chez le seigneur Vishnu.

Vishnu, le Dieu qui préserve l’Univers, fut bien embêté d’entendre que Viswamitra était envoyé de la part de Brahma et de Shiva… Il comprit qu’il lui fallait être prudent et décida, après quelques minutes de réflexion, de convoquer également Vasishtha.

Lorsque les deux sages furent présents, Vishnu leur donna la tâche suivante : « Descendez sur Terre et donnez à manger à un millier de personnes de statut inférieur au vôtre. Revenez ici dès que vous aurez terminé. »

Ils partirent sur-le-champ. Viswamitra se rendit sur Terre à toute vitesse, offrit un repas somptueux à mille personnes et revint en un rien de temps.

Il s’aperçut alors que Vasishtha n’était toujours pas arrivé et dit à Vishnu : «

 – Ô Seigneur, j’ai fait ce que tu m’as ordonné…

 – Mais où est Vasishtha ? Demanda Vishnu.

 – C’est un paresseux, il sera incapable de nourrir un millier de personnes…, répondit Viswamitra avec arrogance.

Ils attendirent son retour toute la journée… La course du soleil continua lentement et au crépuscule, il n’y avait toujours aucune nouvelle de Vasishtha… Il finit par arriver au milieu de la nuit…

 – Que t’est-il arrivé ? demanda Vishnu, Pourquoi as-tu mis tant de temps pour nourrir mille personnes ?

Vasishtha se prosterna devant Vishnu et lui dit : « Pardonnes-moi, Seigneur, mais tu m’as demandé de donner à manger à mille personnes de statut inférieur au mien. J’ai cherché partout… Je n’ai pu trouver aucune âme qui me soit inférieure… Je suis désolé mais j’ai échoué… Je n’ai pu remplir la mission que tu m’avais confiée… »

Vishnu regarda alors Viswamitra d’un air entendu. Ce dernier réalisa sa folie. Il comprit à quel point son compagnon était humble puisqu’il était capable de voir le même Soi en tout être.
Il comprit que Vasishtha avait atteint le but ultime de la spiritualité, et qu’à l’inverse, lui-même était égoïste, colérique et imbu de ses talents… 

Il réalisa qu’il lui restait encore un long chemin à parcourir avant d’être humble et de voir le même Soi en chaque être.  Et enfin, il comprit que si les gens montraient davantage de respect à Vasishtha, c’était parce que celui-ci était un vrai Brahmarshi

Il y a toujours à découvrir sur le chemin de la connaissance de Soi… 

Et c’est joyeux !

Contes du Monde – Inde

Tags:

-