Un homme traversait une forêt en méditant.

Soudain, son attention fut captée par le chant d’un oiseau sur la haute branche d’un arbre. Il leva les yeux et écouta le chant merveilleux de cet oiseau, dans le ravissement…

Après avoir estimé qu’une ou deux heures s’étaient écoulées, il se dit qu’il était temps de rentrer et se remis en route.

Mais en sortant de la forêt, il découvrit un paysage autrefois familier, mais à présent, il ne reconnaissait plus rien… Des maisons où on l’accueillait avec chaleur le matin-même n’étaient, dans l’après-midi, que des ruines. D’autres habitations qu’il n’avait jamais vues étaient apparues. Tout était surprenant, même les vêtements que portaient les personnes qu’il rencontrait.

L’homme découvrit qu’il avait finalement passé près de trois cents ans à écouter le chant de cet oiseau !

Les feuilles des arbres étaient tombées trois cents fois et tout avait refleuri trois cents fois autour de lui…

L’homme, quant à lui, gardait la même apparence, comme si le poids de l’âge, de la fatigue, de la faim, n’avait jamais existé. Captivé par cet instant d’éternité, il s’était vu protégé de la vieillesse et de la mort.

Il reprit sa vie et revint même à plusieurs reprises dans cette forêt pour écouter à nouveau les oiseaux…  L’innocence et la surprise l’avait saisi la première fois et lui avait permis de vivre cette expérience intérieure, mais puisqu’il cherchait à présent à la renouveler… le même phénomène ne se reproduisit plus.

Ouvrons-nous à l’instant présent, 
 peut-être expérimenterons-nous un instant de grâce…

Histoires du Monde – Italie

Tags:

Soyez la première personne à commenter cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}