Philosophes, théologiens, et docteurs de la loi ont été demandés à la cour pour interroger Nasrudin. L’affaire était grave. Ce dernier avait reconnu être passé de village en village en proclamant : « les soi-disant sages sont des ignorants, des esprits confus et indécis »

De tels propos ne pouvaient être dits sans que l’autorité de l’Etat n’en soit impactée ; ces sages étant de proches conseillers du roi !

– Nasrudin, parle le premier ! Dit le roi

– Qu’on apporte du papier et des plumes ! Répondit-il. Et donnez-les à sept de vos savants.

On distribua donc le matériel aux savants sélectionnés. Nasrudin demanda : « Que chacun d’eux, sans se concerter avec les autres, écrive sa réponse à la question suivante : “qu’est-ce que le pain ?” ».

Les savants s’exécutèrent et leurs réponses furent soumises au roi, qui les lut à haute voix :

– Voici les réponses que les sages ont notés :

Le premier a dit « le pain est un aliment ». 

Le deuxième : « c’est de la farine et de l‘eau ».

Le troisième : « Un don de Dieu ». 

Le quatrième : « De la pâte cuite au four ». 

Le cinquième : « “la définition varie selon ce que l’on entend par “le pain” ». 

Le sixième : « une substance nutritive ». 

Et enfin le septième a répondu : « personne ne sait vraiment ».

– Quand ils auront tranché la question de savoir ce qu’est le pain, dit Nasrudin, il leur sera possible de trancher d’autres questions. Par exemple, celle de savoir si j’ai tort ou raison! 
Peut-on confier à ces gens le soin d’évaluer et de juger ? N’est-il pas étrange qu’ils ne puissent se mettre d’accord sur quelque chose qu’ils mangent chaque jour, et soient pourtant unanimes à déclarer que je suis hérétique ?

Chacun observe selon son propre prisme de pensée.

Le Mental peut nous jouer bien des tours…

 

Histoires du Monde – Les histoires de Nasrudin

Tags:

-

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}