Tout savoir sur les constellations évolutives

Les constellations évolutives permettent de se sentir témoin de la Vie qui coule en soi, libre de toutes pensées ou obstacles récurrents…

Découvrez les constellations évolutives, leurs fonctionnements et comment se déroule une séance !

Les constellations évolutives permettent de se sentir témoin de la Vie qui coule en soi, libre de toutes pensées ou obstacles récurrents…

Découvrez les constellations évolutives, leurs fonctionnements et comment se déroule une séance ! 

Les constellations évolutives de Valérie Mancini

Les constellations évolutives permettent de mettre à distance de façon visuel, sensitif, émotionnel, psychique… l’image qui est restée en questionnement à l’intérieur de nous. C’est comme une photographie de ce qu’il s’est passé, et à partir de là, nous allons commencer à faire bouger les événements.

L’idée alors, c’est de tirer les ficelles pour mettre en scène ce qui nous pose question ou ce qui est douloureux dans l’instant. La mise en scène c’est simplement mettre à distance soit une image bloquée qui est à l’intérieur de soi, soit un événement qui s’est passé – il y a longtemps ou plus récemment – que l’on ne comprend pas, ou qui nous met en colère, qui nous rend triste, etc…

Et toutes ces scènes, ces questionnements, ces situations bloquées qui sont en nous, même si l’on en parle, il est parfois compliqué de les résoudre… Les constellations évolutives de Valérie vont intervenir pour nous y aider !

Formée – entres autres ! – aux constellations familiales, aux constellations systémiques, aux constellations symboliques spirituelles et aux constellations archétypales, Valérie affine son talent de « sentir les vibrations » depuis près de 30 ans. A travers les constellations évolutives, elle crée un approfondissement qui va réveiller la matière et mettre en vie l’expérience :

« Il n’y a pas d’outil de constellations évolutives; l’outil, c’est le corps, c’est cette manière d’appréhender l’invisible à travers les constellations évolutives. Au fil du temps, je me suis rendue compte que je pouvais sentir la vibration, entendre, goûter, avoir des flashs etc. et que c’est devenu de plus en plus subtil en moi au fil des années.
Et dans les groupes, lorsque je vois une personne qui se met dans la posture d’un représentant, je vois la magnificence qui se passe en chacun de nous, car tout le monde est capable de sentir quelque chose, d’entendre, de percevoir… On a tous un fort potentiel, il ne suffit que d’un pas pour le développer ! Cependant, nous n’en avons pas conscience. Et ici c’est l’endroit pour développer cela, pour aussi sentir des émotions ou sensations nouvelles, et enfin surtout, de se rendre libre afin de sentir sa vraie présence. C’est surtout cela l’idéal que l’on a à faire ensemble. 
»

Valérie Mancini

Comment les constellations Evolutives amènent la conscience d'Être soi ?

Le fait d’expérimenter en étant témoin d’une autre situation peut nous montrer la voie de comment les événements se dénouent avec une plus grande simplicité, en éclairant chaque partie de nous-même intérieurement et durablement. Et lorsque nous le faisons pour l’autre, il est plus facile après de le vivre pour soi-même.

Dans la vie de tous les jours, il n’est pas facile de sentir cela simplement car le Mental va noircir le schéma de l’expérience vécue, s’infiltrer dans nos actions et créer des opinions très changeantes sur chaque événement.

« Les Constellations Evolutives permettent de se sentir témoin de la vie qui coule en soi ! Cela ne peut pas mentir. Cela s’apparente à un réveil de la situation, et tout le corps de la personne se met alors à se détendre, son esprit devient calme et serein.

Et tout le monde peut en ressentir ces effets dans la salle, lorsque cela a lieu en groupe. »

Ce qu’il se passe ne se situe pas au niveau intellectuel, mais bien à tous les niveaux. C’est ce que Valérie appelle « devenir conscient » :

« Nous sommes tous cette Conscience, et ce, dès que nous venons au monde. Il est juste difficile de le réaliser. Je veux faire sentir cet état par l’expérience, et non l’idée que nous avons du bien-être.»

Imaginez sortir d’un bain chaud et qu’un vent de douce fraicheur caresse votre peau. Tout votre être sait que cela est bon. Devenir conscient, c’est savoir ce que l’on ressent, activer ce ressenti et s’installer à l’intérieur de celui-ci !

« J’ai animé tellement de Constellations Evolutives et c’est toujours avec une telle joie que je m’aperçois que dans ces moments-là, les personnes touchent leur essence car elles se retrouvent à vivre une scène vivante, tellement vivante que tout leur être se met à vibrer et à comprendre consciemment l’enjeu de vivre ! »

La personne devient présente à elle-même, consciente de ce qu’elle vit pleinement et du pourquoi elle ne pouvait pas l’être auparavant, dans n’importe lequel de ses souvenirs douloureux.

Les Constellations Evolutives ne sont pas un outil mais un art de rendre visible, l’invisible !
De rendre vivant et conscient ce qui ne pouvait pas l’être, à cause de nos conditionnements qui ne nous ont pas appris à regarder en soi avec calme.

Comment se déroule une séance de constellations évolutives ?

La constellation évolutive débute par exposer une situation, qu’elle soit positive ou limitante. Valérie vous aidera à affiner cette recherche à travers des questionnements.

Parfois les personnes savent pourquoi elles viennent, parfois non, parfois c’est de la curiosité par rapport à soi-même, ou des questionnements qui sont là depuis longtemps…

« Ça part de là, d’un questionnement ou d’un mal-être. A partir du moment où nous allons interroger ce qu’il se passe, nous allons bien voir que les champs d’énergies qui étaient bloqués à l’intérieur de nous vont commencer à bouger et se mettre en scène. Et c’est intéressant puisque nous allons pouvoir constater que ce n’est pas bloqué, que nous allons pouvoir faire quelque chose, faire avancer et même résoudre un questionnement ou une situation. »

Les constellations évolutives peuvent se faire aussi bien en individuel qu’en groupe. La seule différence est qu’en individuel, Valérie va jouer tous les rôles de la constellation au démarrage.

Ce qui est étonnant, c'est : "Comment cela fonctionne ?"

Prenons un exemple, lors d’une séance en groupe : Marie a un conflit avec sa mère, et elle ne sait pas comment le résoudre, elle n’arrive pas à la comprendre…

Après plusieurs questionnements afin de cibler au mieux la situation, Marie va choisir des personnes présentes dans la salle pour représenter les personnages de sa constellation [ici, imaginons simplement deux personnages : elle-même et sa mère].

Elle va demander aux personnes de l’assemblée si elles veulent bien représenter les personnages. Comme nous allons admirer ce qu’il se passe à l’intérieur de Marie, elle ne sera pas actrice, elle va s’installer à distance, pour observer les scènes qui se passent à l’intérieur d’elle-même.

Alors, qui sont ces personnages ?

Si Marie est assise sur un fauteuil, que va-t-on faire avec une « autre Marie » ? Marie va placer une représentante pour elle-même, comme dans un théâtre pour observer la scène avec recul. Nous allons mettre en place son champ d’énergie : 

« Nous sommes faits de vibrations et d’énergie. Marie va ainsi mettre en scène une partie de son champ d’énergie, comme celui-ci l’était au moment de la scène que nous voulons regarder par exemple, lorsqu’elle était enfant. C’est comme une projection de ce qu’elle croit s’être passé à ce moment-là. C’est un champ d’énergie, un champ magnétique, et puisque Marie connait sa mère depuis longtemps, elle connait son énergie propre. Elle a « en magasin », à l’intérieur d’elle-même, le champ d’énergie de sa mère. »

Les personnes du groupe ne connaissent pas la mère de Marie, cependant, Marie, elle, la connait. Et nous allons regarder à travers le prisme de Marie pour observer ce qu’il se passe.

Qu'allons-nous observer dans une constellation évolutive?

Nous pourrions imaginer que ces deux personnages mis en scène, pourraient nous raconter autre chose que ce qu’il s’est passé, montrer une autre vision… Et pourtant, bizarrement, à partir du moment où Marie émet l’intention de regarder : sa scène de théâtre se met en place.

Donc ici, la personne qui est dans la posture de la Mère – disons Justine – va un moment prendre le rôle de la mère de Marie, qui elle, a un autre prénom (Gabrielle). Une part de Justine va être témoin, comme si elle lâchait prise totalement et elle va être animée par une nouvelle énergie, qu’elle ne connaissait pas jusqu’à présent et qui va être le champ d’énergie de la mère de Marie.

« Nous avons un inconscient collectif qui interagit ensemble, et donc à partir du moment où Marie connait sa propre mère et est capable de nous en parler, l’assemblée présente ce jour-là, va pouvoir entrer en vibration avec son histoire. 

Et dès que nous sommes en scène, nous allons commencer à ressentir des choses. Alors pas tout, pas à 100%, mais dans la scène que Marie nous propose ; les personnages vont commencer à être animés de ce qu’il s’est passé dans l’histoire qui demande à être vue. 

C’est subtil, il va y avoir comme une animation suivant les capacités des personnes qui incarnent les rôles. Si Justine est plus visionnaire – même si elle ne le savait pas – elle va peut-être avoir des idées étranges, qui vont ressembler à la mère de Marie. Si elle est plus sensitive, elle va avoir des mouvements du corps qui vont venir la chercher, qui vont représenter encore ce que la mère pourrait être. Ou alors ça pourrait être du verbal aussi, elle va peut-être dire des phrases, des mots, qui ressembleraient à ce que la mère de Marie pourrait dire.

Et c‘est là où c’est intéressant, et où on peut aller faire du tricot, pour aller tirer les ficelles doucement et gentiment questionner. »

Lorsque l’on questionne, nous allons commencer à savoir ce qu’il se passe dans le cœur des personnes, et cela va prendre une autre tournure. Au début, on aura, tel quel, ce qu’il s’est vraiment passé ; et après, en détricotant, en libérant des choses, par le corps, par l’énergie, à un moment donné, les situations pourraient fortement se transformer, et c’est ce que l’on veut !

« Les tournures, les situations sont souvent étonnantes ; on ne sait jamais ce qu’il va se passer à l’avance dans les constellations évolutives ! Le facilitateur, celui qui accompagne la mise en scène, ne sait pas ce que sera la scène d’après. C’est là où il faut du lâcher-prise, y compris pour moi. »

Pourquoi cela marche-t-il ?

Puisque nous allons travailler sur le champ d’énergie de Marie, ce champ est beaucoup plus malléable que sa pensée !

Si on lui avait simplement dit : « ne t’inquiètes pas, ta mère, tu la connais, elle va changer… », elle serait en colère contre la personne qui l’accompagne, et elle aurait raison ! Donc tout ça permet d’avoir une belle ouverture d’accompagnement et pour ceux qui posent leur constellation évolutive, d’aller comme un explorateur comprendre les méandres, les problématiques cachées à l’intérieur de soi !

C'est comme en soirée avec des amis

Dans une soirée, il nous arrive d’écouter les histoires de nos amis. Lorsque l’on écoute une histoire, nous sommes en quelque sorte en empathie avec notre camarade. Vous l’écoutez et vous ressentez forcément des choses en vous pendant qu’il raconte ce qui lui arrive. Vous allez vous dire « oh lala quelle histoire, je n’aurais pas aimé être à sa place » par exemple, ou des pensées vont venir ou avoir une écoute simplement sans utiliser le mental – c’est rare, mais cela existe.

Lors des constellations évolutives, le corps se met en mouvement à l’intérieur sans qu’il n’y ait de pensée ou d’avis. Vous allez vous mettre à l’écoute de ce mouvement interne. C’est comme cela que les constellations fonctionnent, par empathie. Comme un déplacement de l’énergie de l’intérieur vers l’extérieur. Ca arrête radicalement le Mental. Et à partir de ce moment-là, nous commençons à ressentir et à se mettre en lien.

Au démarrage, il va y avoir une impulsion de l’histoire de la personne. Nous avons tous écouté son histoire et elle nous a passé des informations, que nous avons maintenant aussi « en magasin ». Les émotions, le champ d’énergie de cette personne se sont un peu distillés et Valérie est comme le chef d’orchestre de toutes ces énergies qui vont se mettre en mouvement.

Etre un représentant dans une constellation évolutive

Lorsque nous sommes choisis pour représenter un personnage, nous allons entrer dans le champ invisible d’énergie de cette personne. Il y aura en nous une animation. Ce sera peut-être quelque chose d’étranger à ce que nous connaissons d’habitude de nous, mais cela va venir nous proposer d’agir, de mouvoir, de parler…

Etant donné que les représentants lâchent à peu-près prise, pour être au service de quelqu’un d’autre et être juste à l’écoute de leurs perceptions, comme en tant que témoins de l’histoire, elles vont accepter les propositions que le champ d’énergie leur propose.

Généralement – et c’est ce que nous voulons – ce n’est pas notre Mental qui régit, mais c’est plutôt le corps qui va se mettre à bouger, qui va nous guider. Le corps, les émotions, les sensations, peut être des visions, des goûts, des odeurs… Chaque personne peut avoir sa manière d’agir en lien avec la posture.

Au démarrage, nous allons peut-être nous dire « oh tiens ça bouge ! Je vais aller là… J’ai quelqu’un en face de moi, mais bon… Je n’ai pas trop envie… » Et alors, la personne va se décaler. Elle suit le mouvement. Peut-être va-t-elle avoir plein d’informations au niveau sensationnel ou des impressions : « tiens, j’ai comme un goût amer » ou encore «j’ai cru voir un flash », ou « j’ai eu mal aux oreilles »…

« Chacun peut avoir sa manière de rentrer en relation avec la situation qui va être là ; c’est ça qui est beau avec les êtres humains ! » 

Et dans une représentation, on peut par exemple trouver une personne « sympa » au début, et l’instant d’après, plus du tout « sympa ». On peut faire des choses que l’on n’aurait pas l’habitude de faire (en étant « soi-même ») ; et ici, c’est le seul endroit où on a à obéir à des choses parfois moins sympathiques. Si quelque chose vous fait ressentir de reculer, reculez ! 

Ayez la permission de vos perceptions !

« Nous devons être totalement au service de celui qui pose sa constellation évolutive et de son histoire. C’est le véritable concept du service. Etre au service c’est ne pas contrôler quelque chose, mais c’est suivre le mouvement qui est guidé de l’intérieur. » 

L'observation de la scène

Le démarrage de la scène sera toujours un moment de silence et d’observation pour aller percevoir le ressenti.  Le mouvement se met en place et nous avons tous besoin d’observer en silence, en tant que « témoins ».

La première scène correspond à la vision de la personne qui pose sa constellation évolutive. Cela ne veut pas dire que la situation est vraie, mais elle est vraie en elle. Dans notre exemple, c’est la représentation de la scène que Marie croie être vraie.

Une fois que le silence sera bien mis en place, Valérie va interroger ces silences. Les personnes représentantes vont exprimer ce qu’elles vivent, ce qu’elles ressentent et petit à petit, nous allons faire en sorte que les choses s’élucident et que l’on comprenne ce qu’il s’est passé.

L’objectif étant bien sûr, qu’au bout d’un moment la scène se transforme, s’allège et surtout que la protagoniste qui a amené la situation commence à se calmer, à comprendre la situation et ainsi à remettre du mouvement et de la vie dans l’évènement !

Et après ?

La personne va pouvoir intégrer à son rythme, ce qu’il s’est passé en elle, et les effets peuvent se ressentir immédiatement !  

Aussi, puisque nous avons changé notre vision de la situation bloquée, il se peut aussi que les personnes « réelles » de notre histoire, dans notre vie, se mettent à changer légèrement. Quelque chose en nous ayant évolué, les personnes en face pourraient aussi ne plus fonctionner tout à fait comme nous avions l’habitude, par rapport à cette situation en question – en reprenant notre exemple, la relation entre Marie et sa mère pourrait bien évoluer puisque Marie a maintenant une nouvelle vision de cette relation. Elle ne s’adressera peut-être plus tout à fait de la même manière à sa mère, qui en face, va s’adapter à cette nouvelle version de Marie
Et c’est ce qui s’est passé lorsque Marie nous a raconté la suite de son histoire !

Et pour les représentants ?

Une fois que la constellation est terminée, nous sortons du rôle, et c’est terminé. Il n’y a pas de problématiques « d’être envahi » ! Il faut que cela soit clair sinon on ne se donnera pas la permission « d’enfiler les bottes de quelqu’un d’autre ». 

 

« Cette expérimentation est une forme de méditation silencieuse…

En étant totalement à l’écoute et au service d’autre chose,
n
otre propre personne est mise de côté pour un moment, et à travers cela,
nous expérimentons une sorte de méditation debout ! » 

– Extraits de l’interview de Valérie Mancini pour Le Chant de l’Univers. –

Ecoutez Valérie parler des constellations !

Valérie parle aussi des constellations évolutives 
 sur sa chaîne
 Youtube  !! 

Vous trouverez notamment l’interview de Valérie Mancini par Bénédicte Ann ou encore, une séance de constellations évolutives filmée.

>>>>  Et découvrez dès à présent des extraits de l’interview de Valérie Mancini >>>>

 

Et pour plus d’informations et pour prendre RDV avec Valérie, pensez à visiter son site professionnel !

samedi 07 août 2021
Villeurbanne (69)
sur le thème : 

Equilibrer le Masculin – Féminin Sacré en Soi

*Plus d’informations sur vilaas.fr ou en cliquant sur la photo ci-dessus 

Et retrouvez aussi Valérie sur les réseaux sociaux :

A bientôt !

Envie d’explorer ce blog ? Vous y trouverez des ressources gratuites pour accueillir le calme en Soi, des histoires inspirantes pour vous accompagner chaque semaine, et bien d’autres… 

-

{"cart_token":"","hash":"","cart_data":""}